Publié par Jean-Sébastien Grond le 26 décembre 2014 à 19h00

Rooney, d'une boîte à l'autre

Actu

Reuters

Rooney, d'une boîte à l'autre

Milieu axial dans le 3-5-2 de Louis van Gaal, Wayne Rooney a inscrit un doublé et offert une passe décisive lors de la victoire de Manchester United contre Newcastle (3-1), vendredi. Les Red Devils sont d’intraitables 3e de Premier League.

Dix ans à Manchester United, bientôt trentenaire et définitivement milieu de terrain ? Attaquant habitué à participer au jeu, Wayne Rooney a régulièrement dépanné plus bas sur le terrain, sur les ailes mais aussi et surtout dans l’axe, dans un rôle de meneur de jeu reculé comme Steven Gerrard et Frank Lampard. Dans ce rôle, "Wazza" a été le Santa Claus des Red Devils lors de la victoire facile contre Newcastle (3-1), dans le cadre du Boxing Day, vendredi. Le 3e du classement enregistre une 7e victoire en 8 rencontres (une semaine après le 1-1 à Aston Villa).

Rooney, parti de son poste de milieu axial dans le 3-4-1-2 de Louis van Gaal, a inscrit un doublé plein d’application (23e et 36e), avant de réaliser une belle passe décisive pour Robin van Persie (53e). La performance collective fut d’ailleurs remarquable avec l’implication de tous les joueurs offensifs. La star anglaise poussait d’abord au fond des filets une remise de Falcao, auteur d’un appel de balle exemplaire (23e). Puis Juan Mata, qui avait trouvé le Colombien sur l’ouverture du score, servait subtilement Wayne Rooney dans la surface, ce dernier trouvant ensuite son compère néerlandais dans les airs pour le 3-0

Et Di Maria n'est pas encore là...

Une fois n’est pas coutume, MU n’a pas eu besoin des parades décisives de David De Gea devant les inoffensifs Magpies de Moussa Sissoko. Mais la charnière centrale à trois des pensionnaires d’Old Trafford - qui aura davantage de travail contre Tottenham, dès dimanche midi à Londres - s’est ratée quelques fois en seconde période. Le jeune Paddy McNair a laissé Ayoze Pérez solliciter David De Gea (78e), puis Phil Jones, toujours aussi instable, a provoqué un penalty transformé par l’entrant Papiss Cissé (87e). Rémy Cabella n’a pas créé de danger lors de sa demi-heure de jeu, tandis qu’Emmanuel Rivière est resté sur le banc.

Pour la suite, United, à dix points du leader Chelsea, s’attend à une deuxième partie de saison agréable, d’autant que le retour de nombreux blessés offrira davantage d’options, en défense (Chris Smalling tout juste opérationnel, Marcos Rojo, Luke Shaw, Daley Blind encore absents) comme au milieu (Angel Di Maria forfait comme Ander Herrera et Marouane Fellaini). Ces trois derniers postuleront pour une place aux côtés de l’incontournable capitaine Wayne Rooney.

Plus d'articles

Réagissez

En temps réel

RSS