Publié le 3 mars 2012 à 16h05

Onesta parle de la "taxe Hollande"

Invité à s'exprimer sur la "taxe Hollande", qui prévoit de taxer à 75% les revenus au-dessus d'un millions d'euros, Claude Onesta n'y voit pas une raison de crier au scandale, dans les colonnes de Libération. "On m'a expliqué, depuis l'annonce, que l'impact d'une telle mesure sur la dette du pays est négligeable. Reste le symbole. Je crois comprendre que la crise est devant nous. Les revenus baissent, le chômage grimpe, les gens galèrent pour se nourrir, se loger décemment, se soigner. Et on préserverait les plus riches ?, lâche le sélectionneur de l'équipe de France de handball, qui n'y voit pas un problème pour la L1. Mais cela fait des années que les clubs ne sont plus compétitifs en Ligue des champions ! Au lieu de se faire éliminer en quarts, ils se feront peut-être éliminer en huitièmes, pour ce que ça change..." "Dans le hand ou dans le rugby, à la fin de sa carrière, le mec bosse. Pourquoi les footballeurs y couperaient ? Travailler après sa carrière sportive, c'est une chance, pas un drame", conclut-il.

Réagissez

En temps réel

RSS

En direct

Allemagne