Publié le 8 janvier 2013 à 22h55

Pro Patria: Condamné à un match à huis clos

Dans le collimateur de la justice italienne après que ses supporters ont poussé des cris racistes envers certains joueurs de l'AC Milan lors d'une rencontre amicale, le club de Pro Patria (quatrième division) a été sanctionné d'un match à huis-clos. Excédé par l'attitude de ces pseudo tifosi, Kevin-Prince Boateng avait quitté la pelouse, suivi par tous ses coéquipiers, ce qui avait conduit à l'interruption de la partie.

Réagissez

En direct