• Suarez
    Ian Ayre | 26 septembre 2013

    Le directeur général de Liverpool estime que Luis Suarez a "détérioré l’image du club" par ses nombreuses frasques sur les terrains de Premier League même s’il relate que l’attaquant "a beaucoup travaillé pour améliorer son comportement, et a répondu positivement aux attentes". De retour après dix matches de suspension pour avoir mordu le défenseur de Chelsea Branislav Ivanovic, sa performance a été encourageante malgré la défaite contre Manchester United en Cup. Ian Ayre a déclaré au Guardian: "Tout incident de nature raciste ou violente détériore l’image du club. Personne ne ferme les yeux sur ses mauvais comportements mais on doit faire avec. Il est ce qu’il est." Suarez a tout fait pour quitter Liverpool cet été, mais les événements passés semblent oubliés: "Il faut restaurer l’intégrité du club, Suarez est un grand membre du club, le plus important est qu’il soit sur le terrain et qu’il joue pour Liverpool". Ayre a cru bon d’ajouter : "en tant que footballeur, c’est un battant, il déborde de vie sur un terrain." Peut-être un peu trop.

  • Roberto Mancini
    Roberto Mancini | 25 septembre 2013

    Roberto Mancini demande à Mario Balotelli de se contrôler. Suspendu 3 matches après s’en être pris à Luca Banti lors de la défaite de l'AC Milan face à Naples (1-2) dimanche, l’Italien a la mauvais habitude de perdre très vite ses nerfs. "Tous les défenseurs au monde savent que deux coups suffisent pour qu’il perde la tête, a déclaré son ancien coach à l’Inter Milan et Manchester City, à la Gazzetta dello Sport. Il n’y a qu’une seule façon de mettre fin à cela : Mario doit apprendre à résister à ces furieuses attaques. Il doit stopper cette spirale. Si le mot se répand qu’il ne réagit plus à cela, alors il ne sera plus une cible". 

  • Usain Bolt
    Usain Bolt | 25 septembre 2013

    Usain Bolt offre ses services à Gareth Bale. Le Jamaicain, triple champion du monde à Moscou cet été, est prêt à aider le Gallois à améliorer sa vitesse, déjà impressionnante. Le joueur du Real Madrid a en effet été flashé à  40km/h lors d’un sprint pendant le match face à Villarreal, le 14 septembre dernier (2-2). "Je pense que Gareth est probablement le joueur le plus rapide du monde à l’heure actuelle, mais je peux l’aider sur son sprint s’il le souhaite, a déclaré l’Eclair dans des propos repris par le DailyMail. J’ai aidé Ronaldo pendant un entraînement, et regardez ce qu’il réussit depuis. Je sais que je pourrais faire de Gareth un joueur encore meilleur que ce qu’il n’est déjà."

  • Ancelotti
    Carlo Ancelotti | 25 septembre 2013

    Carlo Ancelotti s'est exprimé sur le cas de Karim Benzema en conférence de presse. Le joueur français traverse en ce moment une période difficile: absence de but en équipe de France depuis 1217 minutes, sifflets du Bernabéu, réussite qui le fuit… L’entraîneur du Real Madrid a ainsi déclaré: "Ses derniers matchs sont mieux. Son travail pour l’équipe me plaît". L’ancien coach du PSG est revenu sur les sifflets d’une partie des supporters merengue: "Ce n’est pas un problème que les gens le sifflent. Parfois c’est bien, ça motive".

  • Patrick Vieira
    Patrick Vieira | 24 septembre 2013

    Ancien capitaine d’Arsenal, aujourd’hui en charge des jeunes de Manchester City, Patrick Vieira a été interrogé par Sportsmail sur l’absence de nouveaux joueurs anglais de talent en Premier League. "Parler des joueurs étrangers est trop facile. Le problème vient des bases. Aujourd’hui, le football est complètement différent d’il y a 30 ou 40 ans. Je crois qu’en Angleterre, les bases du football n’ont pas vraiment évolué. Quand on regarde la qualité des joueurs que ce pays a eu, c’est incroyable. On parle de Gerrard, Scholes, tous ces joueurs remarquables. Mais le jeu a changé maintenant. Le coaching et les bases doivent également évoluer", a déclaré l'ancien international français.

  • Tata Martino
    Gerardo Martino | 23 septembre 2013

    A la veille de la rencontre qui opposera son équipe, le FC Barcelone, à la Real Sociedad pour le compte de la sixième journée de Liga, Gerardo "Tata" Martino est revenu sur le débat entourant la formation catalane et sa possession de balle. Et a sa propre explication. "Le débat sur notre façon de jouer ne me dérange pas. Quand une équipe a été dans l’excellence footballistique, il se passe toujours cela, et si en plus l’entraîneur n’est pas de la maison ou Néerlandais, c’est normal", a confié l’ancien technicien des Newell’s Old Boys en conférence de presse.

  • Ronaldo
    Ronaldo | 23 septembre 2013

    Star du Real Madrid pendant l’ère "galactique" entre 2002 et 2007, Ronaldo a également joué pour le Barça lors de la saison 1996-1997, marquant 34 buts en 37 matches. Aujourd’hui retraité, il n’en demeure pas moins un observateur avisé du championnat espagnol. Il estime que la venue de Neymar dans un grand club européen était une nécessité: "Il aura quelques difficultés au début mais ensuite il jouera mieux et ça lui fera du bien de jouer en Europe avec de grands joueurs. Au Brésil, ça faisait un an qu’il ne progressait plus. Bien que le football soit plus dur et plus compétitif ici, ça lui conviendra mieux". Et de conclure sur le duo Neymar-Messi: "Je crois que les bons joueurs s’entendent toujours bien". Ça promet !

  • José Mourinho
    José Mourinho | 17 septembre 2013

    José Mourinho était présent à la traditionnelle conférence de presse de veille de match de Ligue de champions, Chelsea recevant Bâle mercredi. Le "Special One" a une nouvelle fois usé de métaphores pour parler de son groupe. Ainsi, ses joueurs sont de "beaux et jeunes œufs. Des œufs qui ont besoin d’une mère - ici, d’un père - pour prendre soin d’eux, pour leur tenir chaud durant l’hiver, les couver, les faire travailler et progresser", a déclaré le technicien portugais. Un vrai coach poule.

  • Ronaldo
    Cristiano Ronaldo | 16 septembre 2013

    Florentino Pérez, président du Real Madrid, a décidé de prolonger le contrat de Cristiano Ronaldo jusqu’en 2018 et du même coup en faire le joueur le mieux payer au monde. L’occasion pour le joueur madrilène de clamer son amour pour le club: "Pour moi c’est un jour très spécial. Je suis très reconnaissant, notamment envers mon président. Je suis extrêmement heureux. Je pourrais terminer ma carrière dans ce club". Avec 17 millions d’euros par saison on comprend pourquoi. Il déclare cependant que ce n’est pas sa priorité: "Ce n’est pas important si je ne suis pas le joueur le mieux payé, dans la vie il y a des choses plus importantes que l’argent", et de conclure: "La priorité est d’être dans le meilleur club du monde, je vais tout donner pour ce maillot".

  • Adriano Correia
    Adriano | 16 septembre 2013

    Alors que le FC Barcelone lancera sa campagne européenne contre l’Ajax Amsterdam mercredi, Adriano, défenseur brésilien du Barça, est revenu sur le style de jeu de son équipe: "Renoncer à notre philosophie de jeu est impossible, elle nous a apporté tant de titres". Adriano admet cependant que leur nouvel entraineur, Gerardo "Tata" Martino, tente d’appliquer un jeu plus direct: "Il n’est pas arrivé dans le but de tout changer, il nous a seulement rappelé la manière dont nous jouions quelques années auparavant. Il renforce certains aspects de notre jeu pour être plus efficace sur le terrain". Son camarade Gerard Piqué avait quant à lui avoué que son équipe était parfois "esclave de la possession du ballon". Adriano lui a rétorqué: "L’année dernière nous étions fatigués. Tata Martino essaye de nous faire retrouver la fraicheur et l’éclat de notre jeu". Suffisant pour reconquérir la Ligue des champions ?

En temps réel

RSS