Publié le 15 août 2013 à 13h57

Filip Djordjevic

Filip Djordjevic

L'erreur administrative des dirigeants nantais, qui ont fait jouer le jeune Abdoulaye Touré (suspendu) contre Bastia samedi soir, et qui devrait coûter au club les trois points de la victoire obtenue sur le terrain (2-0), a provoqué la colère froide de Filip Djordjevic. "Dans l'administratif, ici, on a 50 ou 60 personnes, et à part quelques-uns, ils ne font rien du tout, s'agace le Serbe, auteur du premier but des Canaris samedi soir, dans une vidéo diffusée sur le site de Ouest-France. Ça fait cinq ans que je suis là. Tous les jours, je vois certaines personnes, je ne connais même pas leur travail. Ils sont payés par le club, ils ne font rien du tout. La moitié d'entre eux, ils sont en vacances. On voit le résultat. C'est vraiment une grosse déception pour nous. Samedi, on s'est arrachés, on a pris des tampons, j'ai eu des crampes. On a tout fait pour cette victoire, et à la fin ça ne sert à rien. C'est des amateurs (sic)."

Réagissez

En temps réel

RSS