Publié par La rédaction de Football-mag.fr le 18 juillet 2014 à 13h34

Müller, c’est l’anti-Ronaldo !

CM 2014

Thomas Müller est d'une efficacité redoutable. (Reuters)

Müller, c’est l’anti-Ronaldo !

Auteur de cinq buts lors de la Coupe du monde 2014, Thomas Müller a largement contribué au quatrième sacre de l’Allemagne. Ses statistiques sont d’autant plus impressionnantes qu’il n’est pas un véritable attaquant de pointe.

Il n’est pas le meilleur réalisateur de cette Coupe du monde 2014 – il s’agit de James Rodriguez –, ni le plus "bling-bling" des attaquants et pourtant, Thomas Müller a marqué de son empreinte cet été brésilien. D’une part parce que l’Allemagne a remporté son quatrième titre en battant l’rgentine (1-0, a.p.), d’autre part parce qu’il y a largement contribué en inscrivant cinq buts, dont un triplé contre le Portugal. Tout sauf un hasard. Il u a quatre ans, il avait déjà réalisé cette performance en Afrique du Sud, où la Mannschaft s’était hissée en demi-finales.

A seulement 24 ans, avec désormais dix buts à son compteur en treize matches disputés en phase finale du Mondial, l’avant-centre du Bayern est déjà sur les traces du recordman, son compatriote Miroslav Klose. Impressionnant pour un joueur qui n’est pas considéré comme un véritable n°9. Capable d’évoluer à tous les postes offensifs, du milieu à l’attaque, Thomas Müller est un régal pour ses entraîneurs, Josep Guardiola en club et Joachim Löw en sélection. Surtout que lui, contrairement à certains buteurs stars, ne râle pas s’il est décalé sur un côté ou reculé d’un cran.

"On peut comparer certains dribbleurs, certains attaquants les uns aux autres, mais moi, qu'est-ce que je suis ? Quelqu'un qui interprète l'espace. Oui, je suis un interprète d'espace", avait-il déclaré dans une interview au Süddeutsche Zeitung en 2010. Ne cherchez pas, vous ne le trouverez pas nu avec sa femme en une de Vogue comme Cristiano Ronaldo, ni poster une photo de lui avec un fusil à pompes sur Instagram comme Mario Balotelli. Son truc à lui, c’est de jouer. Et même s’il a son caractère, il sait parfois le laisser au vestiaire.

Plus d'articles

Réagissez

En temps réel

RSS

En direct

Match amical