Publié par Balcaen Michael le 6 octobre 2014 à 14h53

Costil, l'heureuse surprise

Equipe de France masculine

Benoît Costil va découvrir les Bleus. (Reuters)

Costil, l'heureuse surprise

Rennes a retrouvé le goût de la victoire, samedi face à Lens (2-0), et Benoît Costil a reçu une autre bonne nouvelle puisqu’il a été appelé par Didier Deschamps pour suppléer un Stéphane Ruffier blessé pour les matches face au Portugal puis à l’Arménie.

A peine arrivé à Clairefontaine, Benoît Costil avait déjà la tenue de l’équipe de France sur les épaules. Un signe évident de sa joie d’intégrer le groupe des Bleus pour les deux rencontres à venir face au Portugal et à l’Arménie. Car c’est évidemment une récompense du travail accompli et de sa régularité dans les buts du Stade Rennais. "Je savais que je n’étais pas loin du groupe France, mais ce n’était pas une fixation. Je ne me prenais pas la tête avec cela. J’ai reçu un coup de téléphone de la part du sélectionneur de l’équipe de France. J’ai ressenti beaucoup de fierté", plaide-t-il sur le site de son club.

Un premier échange téléphonique avec un Didier Deschamps qui n’aura donc pas à choisir entre Mandanda et Ruffier pour le match en Arménie. Le sélectionneur avait en effet prévenu que Lloris jouerait un des deux matches seulement. Le second est désormais promis au portier de l’OM tandis que Costil va découvrir le groupe pendant ce stage d’une grosse semaine.


"Il m’a dit qu’il me suivait depuis longtemps et que je méritais cette sélection. Il m’a également expliqué qu’il me prenait pour mes performances et pour ce que je pourrais réaliser à l’avenir", s’est-il réjoui, conscient qu’il ne s’agit que d’une étape. A lui de poursuivre sur cette voie...

Plus d'articles

Réagissez

Bruits de vestiaire