Publié par Sarkissian Alexandre le 26 décembre 2012 à 19h03

Le Boxing Day pour Man U

Prolongation

Ferguson pouvait bien remercier la mascotte de Manchester United. (Reuters)

Le Boxing Day pour Man U

La 19e journée de Premier League a vu les Red Devils porter à 7 points leur avance sur leur dauphin et rival historique, Man City. Le Boxing day a souri pour la bande de Ferguson alors que Chelsea grappille sur les Citizens.

On ne touche pas à la tradition en Angleterre. Ni à Manchester United qui, en ce jour de Boxing Day 2012, s’est offert un beau cadeau. Voilà les hommes de Ferguson avec 7 longueurs d’avance sur les Citizens qui ont trébuché à Sunderland (1-0). Pendant ce temps, les Red Devils honoraient, à domicile contre Newcastle, comme il fallait cette habitude britannique, vieille de plus d’un siècle, de jouer au football le lendemain de Noël. D’accord, ils ont eu chaud les coéquipiers du capitaine Evra, auteur du 2e but mancunien, mais leur indéfectible abnégation a fait la différence. Le Fergie time a de nouveau fait mal à l’adversaire.

Après une bonne demi-douzaine d’occasions franches dans le dernier quart d’heure, les Diables Rouges ont crucifié les Magpies par Chicharito. Javier Hernandez trompait Krul dans la première minute du temps additionnel (4-3, 91e). Un score qui reflète également quelques errances dans la défense de MU. Mais le plus important n’est-il pas de prendre les 3 points ? La manière, on verra après peut rétorquer Sir Alex. Peut-être samedi, toujours à Old Trafford, contre WBA. Les protégés de Mancini, les champion en titre, devront tenter eux de rattraper à Norwich pour faire cesser les rires moqueurs.

Perdre à Sunderland n’est pas autorisé quand on possède une armada de joueur de classe internationale. Les joueurs de Chelsea, eux, ont gagné, justement à Norwich. Sur le score minimum, grâce à Mata, certes, mais ces trois points les relancent dans la course à la deuxième place avec aujourd’hui quatre points de retard et un match de moins. L’arrivée de Benitez commence à porter ses fruits. Mais au fait, entend-on encore à Stamford Bridge des chants anti Rafa ?

Plus d'articles

Réagissez

En temps réel

RSS