Publié par Olivier Chauvet le 3 décembre 2014 à 23h43

Paris gâche une belle occasion

Prolongation

Lavezzi et les Parisiens n'ont pas réussi à l'emporter à Lille. (Reuters)

Paris gâche une belle occasion

En mesure de prendre la tête du classement de Ligue 1, le Paris Saint-Germain a été accroché à Lille (1-1), mercredi lors de la 16e journée. Du coup, les hommes de Laurent Blanc restent un point derrière l’OM.

L’OM peut souffler. Accroché à Lorient mardi en ouverture de la 16e journée de Ligue 1, le club phocéen pouvait voir son grand rival, le Paris Saint-Germain s’installer à sa place sur le fauteuil de leader. Mais les joueurs du club de la capitale ont eux aussi été tenus en échec mercredi au Stade Pierre-Mauroy de Lille (1-1). Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé pour les Parisiens qui, en l’absence de Zlatan Ibrahimovic, se sont créés bon nombre d’occasions, grâce notamment au duo composé de Lucas et Edinson Cavani.

Par sa vitesse et sa technique, le Brésilien a posé de gros problèmes à la défense lilloise. C’est d’ailleurs lui qui est à l’origine de l’ouverture du score. Son accélération dans l’axe laisse en effet sur place les Dogues, qui sont en retard sur Ezequiel Lavezzi. L’Argentin ajuste un bon centre pour Cavani, qui trompe Vincent Enyeama d’une reprise de l’intérieur du pied (1-0, 29e). Malgré une grosse pression parisienne en ce début de match, les hommes de René Girard, qui ont perdu Florent Balmont sur blessure, ne craquent pas et se permettent même d’égaliser avant la pause sur un corner de Sébastien Corchia repoussé dans son propre but par Salvatore Sirigu (1-1, 42e).

Nantes samedi au Parc

Si le tout début de la seconde période est encore à l’avantage des locaux, les meilleures occasions sont toujours parisiennes et, outre la frappe sur la transversale de Lucas (50e), il faut la main ferme du gardien nigérian pour repousser les tentatives de Blaise Matuidi (53e), Cavani (77e) et encore Lucas (78e). Paris pourra regretter ses occasions manquées, mais peut aussi se féliciter de ne pas avoir été surpris par cette équipe lilloise, qui a joué le coup à fond et peut sans doute espérer bien mieux que sa quinzième place actuelle (avec un match en retard).

De son côté, le PSG, deuxième à un point de l’OM, devra encore patienter pour s’installer de nouveau en tête du classement. Pourquoi pas dès ce week-end ? Les doubles champions de France en titre recevront Nantes samedi et pourront occuper la première place au moins 24 heures. Marcelo Bielsa et sa troupe ne recevront en effet le FC Metz au Stade Vélodrome que dimanche soir.  

Plus d'articles

Réagissez

En temps réel

RSS

En direct